Un long voyage sur plus de 12 ans ? C’est le pari que Richard Linklater (Before Sunrise, Before Sunset, Before Midnight) s’est lancé. Un long périple entre l’enfance et l’adolescence.

Plus qu’un simple film, Boyhood raconte les aléas de la vie d’un jeune garçon (Coltrane) depuis son enfance jusqu’à l’adolescence. Un projet unique qui prend une ampleur déconcertante au fil de l’oeuvre de Linklater. Sans prétention, Boyhood trace ou retrace les passages obligés de la vie avec douceur en mettant l’accent sur des moments qui peuvent paraître anodins mais crucial dans l’épanouissement d’un enfant.

Le quotidien banal d’une famille américaine, rien de bien extraordinaire. Mais une fluidité et un magnifique récit qu’on suit avec enchantement. La justesse et la tendresse de la réalisation permettent une alchimie passionnante. Si le script tient sur un bout de papier, situant une simple chronique sociale dès le début du long-métrage, c’est la capacité de Linklater qui marque grâce à son approche artistique profonde.

Un voyage plein d’enseignements sur une histoire presque réelle et naturelle qui en déroutera plus d’un. Joies, déceptions, bonheur, tout y est pour une extraordinaire histoire sans prétention. Des dialogues qui traversent le temps, les époques tout comme les acteurs changeant d’apparences au fil des 165 minutes. Boyhood est un bijou temporel et de finesse.

Avis : 4,5/5

Bande-annonce :

Fiche technique 

Réalisé par : Richard Linklater
Date de sortie : 20 août 2014
Durée : 2h45min
Genre : Drame
Nationalité : Américain

Casting

Ellar Coltrane
Patricia Arquette
Ethan Hawke
Lorelei Linklater
Charlie Sexton
Steven Price
Libby Villari
Marco Perella