C’est le baisser de rideau ici à Berlin. Après plus de 10 jours de festival, il était temps de voir le résultat d’un jury présidé par Darren Aronofsky. Une belle expérience qui complète un peu plus la liste de mes festivals internationaux. Je garderai un souvenir très positif de cette aventure berlinoise.

Durant cette épopée, j’ai vu des films marquants ou insupportables, osons le mot. C’est donc attristé que j’arrive à la fin de cette Berlinale. Oui, le rythme matinal et effréné reste grisant pour moi. Une vraie course contre-la-montre pour manger un petit quelque chose, s’abreuver et se dépêcher pour aller faire la file pour des séances presse souvent bondées. Sans oublier la beauté de la capitale allemande, une ville splendide qui, à vrai dire, je n’ai pas trop eu le temps de visiter, les moments de libre étant dédiés à la « Press Room » ou bien à ma chambre d’hôtel pour vous conter mes péripéties cinématographiques.

Bref, départ à l’aéroport pour prendre l’avion et rentrer en Suisse pour reprendre un rythme un peu plus normal. Je vous laisse avec le palmarès de cette Berlinale 2015.

Le palmarès de la 65ème Berlinale :

Ours d’or : Taxi de Jafar Panahi
Grand Prix : El Club de Pablo Larrain
Prix de la mise en scène : Radu Jude avec Aferim! / Malgorzata Szumowska avec Body
Prix d’interprétation féminine : Charlotte Rampling dans 45 Years
Prix d’interprétation masculine : Tom Courtenay dans 45 Years
Prix du scénario : El Boton de nacar de Patricio Guzman
Prix Alfred Bauer : Ixcanul de Jayro Bustamante
Prix de la contribution technique : Sturia Branth Govien pour Victoria / Sergey Mikhalchuk pour Under Electric Clouds
Prix du premier film : 600 Millas de Gabriel Ripstein
Prix Fipresci : Taxi de Jafar Panahi

 

Mes films favoris durant cette Berlinale : Knight of Cups, Life, 45 Years, El Club, Nasty Baby , Journal d’une femme de chambre