Venise 2015 – Anomalisa

Une voix différente, et tout bascule!

0
216
Anomalisa - © Asac - Venise 2015

Sous la férule de Charlie Kaufman – scénariste pour Eternal Sunshine of the Spotless Mind – et Duke Johnson, Anomalisa est un film en stop-motion, le premier ici à Venise ainsi que le premier pour Charlie Kaufman.

L’histoire nous mène vers Michael Stone (David Thewlis), un écrivain à succès, qui part donner une conférence à Cincinnati. Malgré un train de vie aisé, l’homme ressent un vide. Tétanisé par la banalité de son existence, Michael va rencontrer Lisa (Jennifer Jason Leigh).

Un film d’animation où la comédie tient une part prépondérante. Grâce à la fluidité de l’écriture de Kaufman, Anomalisa maintient un rythme soutenu et intéressant. Scénario original, scènes cocasses, Anomalisa brille par une approche rafraîchissante. Le récit démarre patiemment et prend une toute autre tournure après la rencontre entre Michael et Lisa. Devant cette femme si spéciale à ses yeux, Michael est prêt à quitter sa famille et démarrer une nouvelle vie avec Lisa, à Los Angeles.

La particularité de Anomalisa se trouve dans les voix et l’originalité de la méthode d’animation. Les voix? Oui, si les voix masculines sont normales, celles des femmes sont très…masculines. C’est l’originalité du scénario imaginé par Kaufman. Au fur et à mesure des rencontres, Michael tombe dans une banalité qui le rend froid et distant. C’est en entendant la douce voix de Lisa – voix féminine cette fois-ci – dans les couloirs de son hôtel à Cincinnati, que l’écrivain s’émerveille. Devant la timidité de Lisa, Michael Stone perd pied. Son manque de confiance et son innocence fait chavirer le coeur de notre écrivain à succès. Grâce à Lisa, Michael semble pouvoir, enfin, se libérer émotionnellement, réussissant à délaisser cette carapace qui le maintenait dans un sentiment de manque. Mais la grande question est: cet amour fou est-il passager ou durable?

Grâce à cette originalité scénaristique – le concept des voix est vraiment une idée lumineuse -, Anomalisa développe un récit touchant avec une bonne touche d’humour, comme en témoigne la performance de Lisa sur le tube de Cindy Lauper : Girl just wanna have fun. Bref, un film exécuté simplement et sobrement, dans un style efficace et léger.

Bande-annonce:

Fiche technique :

Réalisé par : Duke Johnson, Charlie Kaufman
Date de sortie : –
Durée : 1h30min
Genre : Comédie, Animation
Nationalité : Américain
Scénario : Charlie Kaufman
Photographie : Joe Passarelli

Casting :

Tom Noonan
Jennifer Jason Leigh
David Thewlis